Un juge fédéral de Salt Lake City vient de confirmer le bien fondé d'une plainte antitrust déposée par l'éditeur de logiciels Caldera contre Microsoft. Il faut remonter aux années 1980. MD-Dos, ...

Un juge fédéral de Salt Lake City vient de confirmer le bien fondé d'une plainte antitrust déposée par l'éditeur de logiciels Caldera contre Microsoft. Il faut remonter aux années 1980. MD-Dos, l'ancêtre de Windows régnait alors en maître. Déjà à cette époque, Microsoft aurait cherché à dissuader les fabricants de PC d'utiliser un système d'exploitation concurrent, DR-Dos, créé à l'origine par Digital Equipment, filiale aujourd'hui de Compaq. Après un passage chez Novell, les droits de propriété de DR-Dos se trouvent depuis 1996 entre les mains de Caldera. Les avocats de Microsoft espéraient pouvoir convaincre la cour que le litige repose en fait sur neuf griefs différents devant être traités séparément. Mais ils ont été débouté mardi dernier par le juge Dee Benson dans une décision préliminaire. Dénonçant, selon Associated Press, la stratégie de "diviser pour mieux régner" de Microsoft, le juge a décidé qu'un seul jury aurait à se prononcer. Ce procès antitrust s'ajoute pour Microsoft à celui de Washington face au gouvernement et à celui de Bridgeport face au développeur Bristol Technology. (Information ZDNet France du 10/06/1999 parue dans Yahoo ! France)