Vendredi dernier, le quotidien Los Angeles Times indiquait qu’Apple menait des négociations secrètes avec Universal Music (UM) pour racheter la filiale de Vivendi Universal (VU) au prix de ...

Vendredi dernier, le quotidien Los Angeles Times indiquait qu’Apple menait des négociations secrètes avec Universal Music (UM) pour racheter la filiale de Vivendi Universal (VU) au prix de 6 milliards d’euros. Dans une interview accordée hier à l’agence Bloomberg, Claude Bébéar, président d’AXA et membre du conseil d’administration de Vivendi Universal, a confirmé ces informations. Il a renchéri en ajoutant que d’autres entreprises étaient intéressées par le rachat d’UM : General Electric pour sa filiale NBC, Viacom, Liberty Med… sans oublier Microsoft, sollicité par VU selon le Wall Street Journal, mais sans réaction pour l’instant. Hier également, Steve Jobs, directeur général et fondateur d’Apple, a cependant démenti avoir été intéressé par UM : « Apple n’a jamais fait d’offre pour investir ou acquérir une major de l’édition musicale ». Suite à l’annonce du Los Angeles Times, l’action Apple avait perdu 8 % dans la journée, alors que les analystes estimaient dépassée et inefficace une fusion entre un fabricant informatique et un producteur de contenus musicaux. Par ailleurs, toujours selon la presse américaine, Apple devrait prochainement présenter un service inédit de téléchargement de fichiers musicaux avec l’accord des cinq majors de l’industrie, dont naturellement…Universal Music ! (Atelier groupe BNP Paribas – 17/04/2003)