Fin août, Alphamedia a réalisé un chiffre d’affaires de 164 millions de F, en hausse de 182 % et un résultat net semestriel de 3 millions, contre une perte au premier semestre 1997 de 585 000 F. Se...

Fin août, Alphamedia a réalisé un chiffre d’affaires de 164 millions de F, en hausse de 182 % et un résultat net semestriel de 3 millions, contre une perte au premier semestre 1997 de 585 000 F. Selon son président, Alain Berthet “sauf accidents”, il réalisera “au moins” les prévisions annoncées pour 1998, soit 350 millions de chiffres d’affaires et 11,8 millions de résultat net (201 et 5,6 millions en 1997). D’ici à la fin 1998, Alphamedia, troisième fournisseur français d’ordinateurs à la grande distribution après Cibox et AEE espère porter sa part de marché de 6 à 9 % et vise avant 2000, 1 milliard de chiffre d’affaires. Ses carnets de commandes sont pleins. L’installation de bornes de commandes interactives dans les magasins, couplée à une production automatisée du téléchargement des ordinateurs devrait permettre à la société de prendre de nouvelles parts de marché. Alphamédia fournit déjà Casino, Leclerc, Conforama, Hypermédia et Interdiscount. Client de son concurrent AEE, Carrefour se déclare intéressé par ses bornes interactives. Par ailleurs, Alphamedia développe son réseau de magasins en propre sous l’enseigne Silicon Valley. Trois nouvelles unités viendront s’ajouter d’ici à la fin de l’année aux quatre déjà ouvertes. (Le Figaro 18/11/1998)