Siemens a décidé de conserver ses activités dans les micro-ordinateurs et de ne plus les vendre au groupe taiwanais Acer, ce qui est bénéfique selon Robert Hoog, le président de la branche micro che...

Siemens a décidé de conserver ses activités dans les micro-ordinateurs et de ne plus les vendre au groupe taiwanais Acer, ce qui est bénéfique selon Robert Hoog, le président de la branche micro chez Siemens. Sur la période 1997-1998 close au 30 septembre, Siemens a en effet vendu entre 1,4 et 1,5 million d’ordinateurs personnels, contre 1,1 millions d’unités l’année précédente. (La Tribune - 02/10/1998)