L'opérateur de télécommunication américain Verizon pourrait proposer jusqu'à 50 milliards de dollars pour racheter les 45% du capital que Vodafone détient dans leur société conjointe Verizon...

L'opérateur de télécommunication américain Verizon pourrait proposer jusqu'à 50 milliards de dollars pour racheter les 45% du capital que Vodafone détient dans leur société conjointe Verizon Wireless.
 
L'opérateur américain souhaite officiellement prendre le contrôle total de sa filiale de téléphonie mobile depuis que son grand concurrent AT&T, numéro un des télécoms outre-Atlantique, a racheté son compatriote Bellsouth pour quelques 65 milliards de dollars.
 
De son côté Vodafone a été appelé à plusieurs reprises par ses actionnaires à se désengager de l'opérateur mobile américain et à restituer le produit de la vente à ses actionnaires. Mais, le britannique ne semble pas pressé pour l'instant de se désengager.
 
Son directeur général, Arun Sarin avait souligné au début de l'année, pour justifier son attentisme, que le groupe était "très satisfait" des performances de la société conjointe.
 
Verizon Wireless a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaireS de 32 milliards de dollars. Il compte près de 51 millions de clients.
 
(Atelier groupe BNP Paribas -13/04/2006)