Se basant sur une analyse du Ministère américain du Commerce assurant que les Etats-Unis créeraient en moyenne au moins 14 % d'emplois supplémentaires par an jusqu'en 2006, pour la plupart directe...

Se basant sur une analyse du Ministère américain du Commerce assurant que les Etats-Unis créeraient en moyenne au moins 14 % d'emplois supplémentaires par an jusqu'en 2006, pour la plupart directement liés aux nouvelles technologies, le vice-président Al Gore vient de réunir un comité composé des grands patrons de la high tech américaine et des patrons d'universités. Dès maintenant, Al Gore veut faire en sorte que les élèves et étudiants soient mieux formés. Pour financer ces nouvelles formations, le vice-président prévoit notamment que les salariés étrangers hautement qualifiés, recrutés par les entreprises américaines, devront s'acquitter chacun d'une redevance de 500 dollars. (High Tech News - 19/01/1999)