Smart city

La ville forêt prend racine en Chine

  • 20 Jui
    2017

Alors que l’écologie devient peu à peu un enjeu politique, économique et social majeur, la Chine redouble d’efforts en ce sens en proposant de nouveaux projets urbains innovants, directement inspirés du biomimétisme.

On le sait, la Smart City de demain sera verte et durable. L’écologie et la problématique de la résilience des espaces ont mis en lumière, petit à petit, l’idée que ville et nature n’étaient finalement pas si antinomiques. L’engouement récent pour le biomimétisme urbain a amené les municipalités à conduire de véritables politiques éco-responsables. Or, le plus souvent, les smart cities écologiques se sont souvent heurté au défi de la construction d’un véritable écosystème urbain résilient où le respect de l’environnement ne serait plus un effort mais un impératif. Consciente de ces défis, la ville de Liuzhou, en Chine, a lancé un projet faramineux : la construction d’une nouvelle ville baptisée « Liuzhou Forest City » prévue d’ici 2020. Selon ses concepteurs, l’objectif est de reboiser les espaces urbains et l’intégralité des immeubles afin d’absorber la pollution et de produire en retour 900 tonnes d’oxygène. Si l’initiative est encourageante, elle reste un acte isolé et porte des promesses qu’il sera certainement difficile de tenir sur le long terme. La nature a encore ses raisons que la Smart City ignore.