Les disputes juridiques qui opposent Qualcomm et Nokia pour violation de brevets sont monnaie courante. Un nouvel épisode a démarré. Qualcomm a annoncé que l'ITC (International Trade Commission)...

Les disputes juridiques qui opposent Qualcomm et Nokia pour violation de brevets sont monnaie courante. Un nouvel épisode a démarré. Qualcomm a annoncé que l'ITC (International Trade Commission) enquêtait sur le fabricant finlandais de combinés mobiles pour vérifier s'il a ou non importé des mobiles qui faisaient l'objet d'une violation de brevets détenus par Qualcomm.
 
Le porte-parole de Nokia a répondu que l'entreprise était au courant du déroulement de cette enquête et qu'ils feraient tout pour la faciliter. "Nous coopérerons totalement avec l'ITC et nous sommes convaincus que la plainte de Qualcomm n'est pas justifiée", a-t-il expliqué.
 
Les disputes juridiques des deux concurrents se répètent. L'an dernier, Nokia s'étaient allié avec cinq autres entreprises pour porter plainte contre les pratiques jugées abusives de Qualcomm. Le mois dernier, Qualcomm avait à nouveau porté plainte contre l'entreprise finlandaise pour avoir violé six brevets.
 
La concurrence entre les deux géants s'accroît, en même temps qu'ils tentent de négocier un accord pour prolonger un contrat dont les termes expirent en avril prochain.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 11/07/2006)