Richard Branson, charismatique fondateur de Vrigin, a dit s'attendre à ce qu'un accord soit finalement conclu entre Virgin Mobile et NTL, mais ce dernier devra pour cela relever son offre ou...

Richard Branson, charismatique fondateur de Vrigin, a dit s'attendre à ce qu'un accord soit finalement conclu entre Virgin Mobile et NTL, mais ce dernier devra pour cela relever son offre ou accepter un compromis quelque peu différent de ce qu'il espère. " C'est un mariage que tout le monde veut conclure", a assuré Richard Branson, cité par l'agence Reuters.

L'offre de 817 millions de livres, soit 1,2 milliard d'euros, formulée par le câblo-opérateur NTL n'est pas suffisante aux yeux des administrateurs de Virgin Mobile même si, précise Richard Branson, "la différence entre ce qu'ils ont réclamé et ce que NTL a offert n'est pas considérable en termes financiers".

NTL est le premier câblo-opérateur britannique depuis le rachat de son concurrent Telewest alors que Virgin Mobile est le cinquième opérateur mobile en Grande Bretagne. La fusion entre les deux groupes pourrait donner naissance à l'un des premiers groupes de télécommunications britanniques, venant directement menacer les géants comme British Telecom.

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/12/05)