Smart city

Les voitures ont des oreilles

  • 31 Mai
    2017

Le logiciel de reconnaissance sonore de la start-up OtoSense vise à rendre les véhicules plus conscients de leur environnement extérieur et intérieur. Un bon moyen d’améliorer la sécurité à bord.

Les capteurs se multiplient dans les véhicules. En 2025, une voiture sur trois sera équipée de capteurs biométriques, d’après une étude de Frost & Sullivan. Et la tendance ne peut que s’accélérer avec l’arrivée des véhicules autonomes. Bientôt, les automobiles pourraient également être dotées de capteurs qui enregistrent et interprètent les sons pour anticiper toute difficulté.

C’est le projet de la jeune pousse OtoSense. Basée à Palo Alto comme Facebook ou Tesla, la start-up propose un logiciel de reconnaissance sonore capable de détecter toute anomalie technique. Le véhicule ainsi équipé, sera « à l’écoute » de ce qu’il se passe sous le capot et pourra rendre compte d’un problème en moins de cinq secondes et avec plus de 95% de précision, si l’on en croit leur site.

En plus de surveiller le bon fonctionnement du moteur et des pneus, les capteurs serviront aussi à reconnaître les différentes surfaces de la route ou encore l’arrivée imminente d’une ambulance ou d’un autre véhicule prioritaire afin de savoir quand se ranger ou ralentir. Une fonctionnalité particulièrement utile pour les véhicules autonomes. 

La voiture dotée de la solution OtoSense sera donc plus attentive à son environnement intérieur, comme extérieur, pour plus de sécurité. La start-up ambitionne de vendre sa solution directement aux constructeurs automobiles pour qu’ils l’intègrent dans le tableau de bord des véhicules. Et plusieurs firmes américaines seraient en train de tester le produit, tout comme le Groupe PSA. Des pistes prometteuses pour la jeune pousse, et si la technologie est à la hauteur, pour l’industrie automobile dans son ensemble.