Cette spécification définit une méthode de décomposition du langage XHTML 1.0 en un ensemble de modules. Chaque module est relatif à l’une des fonctionnalités connues du langage HTML, comme liste, f...

Cette spécification définit une méthode de décomposition du langage XHTML 1.0 en un ensemble de modules. Chaque module est relatif à l’une des fonctionnalités connues du langage HTML, comme liste, formulaire, tableau ou image. Le contenu web est alors construit à partir de modules de base standards, les développeurs pouvant aussi définir des méthodes standardisées pour préciser quels sont les modules utilisés pour un support donnés. Le Consortium World Wide Web (W3C – http://www.w3.org) préconise son adoption par tous les acteurs de l’industrie, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Steven Pemberton, responsable du groupe de travail HTML, explique «La Modularisation de XHTML permet aux créateurs de contenu de choisir des modules, soit tous seuls, soit en combinaison avec d’autres. Ces modules font tous partie de la famille XHTML, l’interopérabilité étant respectée». C’est la troisième recommandation produite par le groupe de travail XHTML en 15 mois: XHTML 1.0 a été publiée en janvier 2000, XHTML Basic en décembre 2000. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 17/04/2001)