Il y a à peine deux semaines, Microsoft annonçait son intention de lancer des versions de Windows dans des langues peu usitées de par le monde (catalan, gallois, gujarati, etc.). Le projet ...

Il y a à peine deux semaines, Microsoft annonçait son intention de lancer des versions de Windows dans des langues peu usitées de par le monde (catalan, gallois, gujarati, etc.). Le projet « Local language » vise à doubler le nombre de langues sous lesquelles le système d’exploitation est aujourd’hui disponible (voir article correspondant).Aujourd’hui, nouvelle annonce de la firme de Redmond : la future adaptation de Windows XP en inuktitut, la langue des Inuits. Très menacé par l’anglais au Canada notamment, l’inuktitut est pour les populations inuits un important facteur d’isolement, aujourd’hui. Selon la direction de Microsoft, la traduction de son système d’exploitation dans cette langue permettrait aux populations qui la parlent de développer l’emploi technologique et les innovations. Avant d’en arriver là, Microsoft a encore du travail. Beaucoup de travail. Ses équipes vont devoir avant tout imaginer une façon d’exprimer le lexique technologique dans une langue traditionnellement vouée à l’expression d’un peuple vivant de la pêche et de la chasse. La firme de Redmond prévoit donc la mise au point d’un glossaire ; il faudra attendre au moins six mois avant de connaître la traduction inuktitut des mots pourriel, serveur et autres. (Atelier groupe BNP Paribas – 30/03/2004)