Annoncée pour le printemps 2000, Ze Bank, détenue à 80 % par Europ@web (groupe Arnault) et 20 % par Dexia, vient enfin d’ouvrir ses portes au grand public. Son président, Philippe Jaffré a tenu à ...

Annoncée pour le printemps 2000, Ze Bank, détenue à 80 % par Europ@web (groupe Arnault) et 20 % par Dexia, vient enfin d’ouvrir ses portes au grand public. Son président, Philippe Jaffré a tenu à préciser que malgré ce retard de lancement sur le calendrier initial, « Ze Bank est en avance en terme d’étendue, de choix et de prix de son offre». Ze Bank débute son activité avec 800 clients. La banque virtuelle table sur 60 000 clients dans 12 mois et espère atteindre son seuil de rentabilité avec 250 000 clients d’ici trois ans. Dans cet «hypermarché financier», le client peut choisir ses produits parmi de nombreuses références relatives à cinq univers (les moyens de paiement, le crédit, l’épargne et l’investissement, les bourses et l’assurance). Ze Bank a pour cela signé de nombreux partenariats. Parmi les services proposés, on peut noter un livret à 5,10 %, un découvert négocié à 9,80 %, une gratuité des virements bancaires en France, une carte bancaire de base à partir de 50 F et une Visa premier à 290 F (à débit différé). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/02/2001)